Bienvenue sur Oenocristal
 
Dans une coupelle de onze centimètres de diamètre, on assemble du chlorure de cuivre en solution (2ml), de l'eau bi-distillée (2,5ml) et une substance vivante "x" dont la concentration est déterminée par des hypothèses de travail effectuées au préalable.

Cette coupelle est alors placée dans une étuve préréglée (température de 28° C, hygrométrie 58.0) et y demeure 17heures. C'est ainsi le temps nécessaire à la déshydratation totale des liquides.

A terme, on obtient une "image", à savoir, un agencement ordonnée deltoïde d'aiguilles cristallines, toutes réparties autour d'un centre germinatif. Cette image est composée de cristaux de cuivre purs (la substance ne s'étant pas intégrée aux cristaux) qui indiquent, par leur morphologie, la nature et la qualité vitale du produit étudié.

Ces tests ne sont pas superposables, mais reproductibles.
Chaque substance possède une image que l'on qualifie de caractéristique, si elle rassemble toutes les informations requises pour une étude complète :
       - vitalité et organisation, dans un premier temps
       - origine, présence ou absence de pathologie acquise ou à venir
       - aptitude au vieillissement

Tout ce qui peut permettre d'interpréter la nature des énergies qui composent une substance vivante doit être lisible sur une morpho cristallisation.




Créer un site
Créer un site